Accueil

     


 

La MUSIQUE de Saint Lambert du Lattay est une vieille Société de Musique fondée vers 1906 où elle se prénommait : la Fanfare du Réveil. Ce sont les abbés BREMOND et COURTAIS qui en furent les fondateurs.

Déjà en 1894, il existe une «batterie fanfare» au moment de l’inauguration du «Coteau des Martyrs». Celle-ci se développe avec le concours des vicaires (Abbés Thévenon et Faguet, le curé Brémond et l’abbé Soulard). L’harmonie s’étoffe en quantité et qualité. Puis, il y a eu le patronage avec la société qui regroupait alors le Réveil, la Gymnastique et la Fanfare et ce, jusqu’en 1939 sous la direction de Francis PETITEAU et d'Emile FROGER.

La guerre ayant mis en sommeil la société, ce n’est qu’en 1945 qu’elle repart avec, à sa direction, Monsieur Paul JOLIVET et son adjoint Jean BALLU. Mais n’oublions pas que Saint Lambert avait un autre ensemble dès 1903 qui se nommait « LA VOLONTAIRE ». Si cette dernière reste longtemps seule (jusque vers 1950) à animer les 14 Juillet et l’Assemblée communale (fêtes du pays à l’époque), les sociétés issues du patronage «LE REVEIL» (musique et gymnastique), animent les fêtes à aspect religieux.

En 1965, changement de statut : le Réveil laisse la place à l’Harmonie de St Lambert toujours dirigé par Paul JOLIVET et comme adjoint Francis OGEREAU.

1967 : Grande nouveauté pour cette association : L'Harmonie accueille parmi ses membres, la première femme, Marie Renée LHUMEAU, au pupitre des clarinettes. A partir de ce jour, d'autres femmes ont intégré les rangs de l'harmonie.

Cette société musicale composée de 60 musiciens a connu un réel succès qu’elle en est même, jusque dans les années 84, l’une des premières harmonies départementales de niveau amateur. Sous la direction de Mr Paul JOLIVET, homme de conviction et d'exigence musicale, l'harmonie a pu interpréter de grandes oeuvres musicales réputées.

C’est en 1984 que Paul JOLIVET, après plus de 40 ans de direction, décide de laisser la baguette à Francis OGEREAU, son gendre, assisté de Bruno JOLIVET, directeur adjoint. Paul JOLIVET nous a quitté le 18 novembre 1996 âgé de 89 ans. Tous les musiciens ayant pratiqué la musique avec lui, garderont toujours en mémoire cet homme, qui mena avec habileté l'harmonie jusqu’au plus haut rang musical départemental. Nous lui devons beaucoup.

En 1991, Francis OGEREAU décide de laisser la baguette en des mains plus jeunes et ainsi regagner le pupitre des clarinettes. Suite à cette décision, réunis en Assemblée Générale, les musiciens ont élu Bruno JOLIVET directeur et François POURCHER directeur adjoint.

Puis le 18 septembre 1992, François POURCHER devient nouveau directeur. Sous l'impulsion de notre nouveau chef, l'harmonie a su moderniser son répertoire. Conservation de morceaux classiques auxquels s'ajoutent musiques de film, variété, jazz etc ... Aujourd'hui, il est assisté par Fabienne PASQUIER.

En 2013, l’harmonie compte un effectif de 17 musiciens.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site